fbpx

Joshua Mattei

Quel est le prix la publicité Facebook ?

Quel est le prix la publicité Facebook ?

La question du prix de la publicité Facebook est un mantra.

Et c’est compréhensible : on veut savoir où l’on met les pieds.

Dans cet article, vous allez surtout découvrir que le prix de la publicité Facebook varie beaucoup.

Il dépend de nombreux facteurs, que nous aborderons un à un pour vous aider à vous faire une idée plus précise du budget à investir.

Je les aborderai après avoir passé en revue des notions clés pour saisir la notion de coûts sur Facebook Ads.

Et le meilleur pour la fin, j’aborde plusieurs possibilités de budget journaliers : en fonction du prix qui vous correspond, vous vous ferez une idée de ce que vous pouvez attendre avec votre budget.

Commençons sans plus attendre par l’analyse des facteurs qui font varier le prix de la publicité Facebook.

Nous disions que le prix de la publicité Facebook dépend de nombreux facteurs.

En fonction de l’ancien indice de pertinence (valeur totale) de votre publicité, de l’objectif de votre campagne ou encore de votre industrie, les prix n’auront rien à voir.

J’ai catégorisé pour vous les différents facteurs.

I – Quel est le prix de la publicité sur Facebook (général) ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut absolument rappeler le mécanisme des enchères sur Facebook, afin de pouvoir comprendre le contexte dans lequel les coûts sont analysés.

A – Comprendre comment fonctionnent les enchères sur Facebook (pour les gros nuls) ?

En tant qu’annonceur, vous allez vous connecter au gestionnaire de publicité pour créer une campagne, un ensemble de publicités, et une pub. Vous allez choisir un budget global ou un montant quotidien. En fonction de l’objectif de votre campagne, vous allez pouvoir choisir ce pour quoi vous payez (vues, clics, téléchargements, leads…).

Ensuite, vous allez créer une audience, qu’elle soit personnalisée (et chaude) ou basée sur des intérêts ou des données démographiques (et froide). Vous ajouter votre un titre, du texte principal et un visuel à votre (vos, en principe) publicité.

C’est bon ! Vous avez lancé votre pub Facebook et maintenant vous attendez que Facebook l’approuve. C’est bon ? Parfait…

Maintenant votre publicité est prête pour partir aux enchères. Lorsqu’une opportunité se présente, l’algorithme de Facebook analyse trois facteurs :

Votre enchère : ce que vous avez dit être prêt à payer

Le taux d’interaction estimés : les chances pour que votre publicité obtiennent les résultats que vous avez dit en attendre

La qualité de vos publicités : note générée grâce à l’analyse de nombreuses variables, dont les interactions, positives ou négatives, avec l’annonce, et les caractéristiques propres à cette dernière : langage (trop clickbait ?), quantité de texte dans l’image, etc…

Ce faisant, Facebook calcule une espèce de « note globale » appelée valeur totale. L’annonceur ayant une valeur totale supérieure gagne : c’est sa publicité qui est montrée. Il a fait une impression.

Et en améliorant les indicateurs survolés ici, vous pouvez réduire le prix de votre publicité Facebook !

B – Le prix varie en fonction du type de coûts, en publicité Facebook

Abordons les différentes bases de facturation pour la publicité Facebook.

Ces bases incluent le CPC, le CPM, le CPV, le Coût par J’aime la Page, et le CPA…

Qu’est-ce que le mode de facturation au Coût par Clic (CPC)?

Cette base de facturation fait en sorte que l’annonceur paye à chaque fois qu’un utilisateur clique sur la publicité qu’il voit apparaître dans son fil d’actualité. L’appel à l’action sur lequel l’utilisateur va varier en fonction de votre choix en tant qu’annonceur. Vous pouvez choisir «En Savoir Plus », « Acheter », « S’inscrire », etc…

Selon WordStream, le CPC moyen toutes industries confondues est de $1.72, soit 1,58€. Le CPC le plus élevé relève du domaine de la finance et de l’assurance avec un CPC de $3.77 (3,47€), là où le vêtement se la coule douce avec un CPC de $0.45 (0,41€).

Benchmark du coût par clic par industrie (Source : WordStream)

Qu’est-ce que le Coût pour Mille Impressions CPM?

Le Coût Pour Mille impressions requiert de vous que vous payiez à chaque fois que votre publicité est vue 1 000 fois. De tous les types de facturation, celui-ci sera généralement le plus bas, puisqu’il correspond au premier niveau de contact entre votre entreprise et votre audience.

En moyenne toute industrie confondue, l’impression coûte aux alentours de 0,092€ (Source : Fitsmallbusiness.com)

Votre CPM va en grande partie dépendre des critères d’évaluation de la valeur totale abordée plus haut. En effet, Facebook vous récompense si vous proposez des publicités pertinentes, qui peuvent atteindre les objectifs que vous avez fixé, avec des prix plus faibles pour mille impressions.

Qu’est-ce que le Coût par Vue (CPV) ?

La facturation au coût par vue vous fait payer à chaque fois qu’un utilisateur voit votre vidéo. Évidemment, cette option n’est disponible que pour les publicités vidéos. Difficile de savoir si c’est la vidéo qui vous correspond, autrement que par le test.

Je vous conseille, dans la mesure du possible, de toujours tester le format vidéo lors du lancement de vos premières campagnes. S’il s’avère, après la phase d’apprentissage, que ce sont ces vidéos qui proposent le meilleur retour sur investissement, foncez !

Qu’est-ce que le Coût par J’aime la Page ?

Si vous lancez des campagnes ayant pour objectif de cumuler des « likes » sur votre Page professionnelle, la facturation peut se faire sur la base d’un j’aime la page. Ainsi, vous êtes facturés à chaque fois que quelqu’un aime votre page. L’appel à l’action associé est, bien entendu « J’aime la Page ». C’est une option viable pour des campagnes peu chères, si vous avez un petit budget et que vous voulez commencez par obtenir un peu de traction.

Qu’est-ce que le Coût par Action (CPA) ?

Vous pouvez être facturé au coût par action lorsque vous lancez des campagnes de conversions. Ce type de campagne vous permet de choisir le type d’action pour laquelle vous voulez payer (le plus souvent, ce sera un ajout au panier, un paiement initié, ou un achat). Ce sera techniquement le modèle le plus coûteux, et il vous faudra choisir l’action pour laquelle vous voulez payer.

Benchmarks ou « repères » du coût par action (CPA) par industrie (Source : WordStream)

Selon WordStream, le CPA toutes industries confondues est de $18.68 soit 17,17€. Comme nous le rappelle le post WordStream allant avec l’infographie ci-dessous, trouver de nouveaux élèves sur Facebook est intéressant en matière de prix, pour seulement $7.85 (7,22€). En revanche, l’automobile, l’électroménager et la technologie sont moins bien servis, avec un CPA aux alentours de $48 (44€). Évidemment, il faut prendre en compte tous les paramètres : certes, le CPA est plus faible dans certaines industries, mais le prix de vente l’est aussi. Donc, en proportion, pas de quoi s’affoler si vous cherchez à vendre un véhicule (je dirais même qu’étant donné la marge, c’est plutôt intéressant). Ok, par expérience, je vous le dis : Facebook est particulièrement efficace dans l’automobile.

II – les facteurs qui influent sur le prix de votre publicité Facebook

Abordons maintenant plus en détails tous les facteurs qui influent sur le prix de la publicité Facebook.

Vous allez voir, la réponse fondamentale à la question du prix est : « ça dépend »…

Cependant, passer en revue chacun de ces facteurs va vous permettre de vous faire une idée un peu plus précise d’où vous situer sur le spectre du budget.

L’effet papillon : de la valeur totale (ancien indice de pertinence) au CPA…

Nous avons vu comment fonctionne le système d’enchères de Facebook. Ainsi, je placerais la valeur totale (composée de

Le premier élément qui me vient à l’esprit lorsque l’on parle de prix de la publicité Facebook, ce sont les indicateurs tels que le CPC (coût par clic sur un lien), le CPM (coût pour mille impressions), etc…

Ce qui est évident, c’est que tous ces indicateurs sont interconnectés.

Votre CPM (sur la base duquel vous êtes facturé la plupart du temps) va lui-même varier selon de nombreux facteurs, comme l’objectif de la campagne, votre audience (taille, intention d’achat, etc), la valeur totale, etc…

Si votre publicité est particulièrement pertinente (et attrayante), votre CPM sera plus faible. Et si vous payez moins cher pour être vu 1000 fois, votre CTR (click through rate) s’en trouvera réduit, tout comme votre CPC (coût par clic sur un lien).

Ainsi de suite jusqu’à votre CPA (coût par achat / action)

Les objectifs de votre campagne de publicité Facebook

Le prix de votre publicité va augmenter ou diminuer selon l’objectif de campagne que vous choisissez.

Si vous choisissez une campagne de trafic, votre CPC sera faible, mais votre CPA bien plus élevé que si vous aviez choisi une campagne « conversions », optimisée pour les achats (ou les ajouts au panier si vous ne faites pas 50 ventes par semaine, par ensemble de publicités)

La valeur du prix de vente de votre produit ou service et votre business model

Selon que vous vendez une voiture à 30 000€ ou un collier à 20€, vous aurez nécessairement un CPA largement différent. Cela reprend la notion des différences entre industries, mais ce facteur du prix de vente est pertinent, même au sein d’une seule et même industrie. Vendre une Mazda reviendra moins cher que vendre une Porsche.

Votre mode d’enchères (automatique ou manuel)

Selon que vous choisissez de laisser le mode CBO (Campaign Budget Optimization, ou Optimisation du budget de la campagne) ou pas, le prix va varier.

Dans un cas, vous pouvez choisir le CBO et les enchères automatiques, vous permettant des enchères au coût le plus bas, ce qui est généralement conseillé au début de la campagne.

Puis vous avec l’option du coût cible, ou vous pouvez alors générer plus de volume. Cette option est recommandée lorsque la campagne est plus mature, et que les ensembles de publicités ont quitté la phase d’apprentissage.

L’audience que vous visez :

En fonction de l’audience que vous ciblez, il se peut que vos coûts varient. Selon que vous visez un lieu, un âge ou un genre différent, votre CPC ne sera pas le même. De même, en fonction de la démographie que vous visez, vous observerez des variations de coûts. En effet, cela fait écho aux différences de prix drastiques que l’on trouve en matière de CPC ou de CPA en fonction de l’industrie. Une industrie correspondra à une audience différente, d’où certaines variations dans le prix.

Pour aller un peu plus loin sur cette idée, la différence de prix s’explique notamment par le volume disponible, en fonction de l’audience choisie. Si vous ciblez l’intérêt Lionel Messi en France, vous verrez un volume de 3 millions, contre 100 000 pour Florian Thauvin. Le prix d’un clic sur votre pub Facebook sera plus bas pour l’intérêt Lionel Messi. De fait, en règle général, un volume plus élevé génère moins de coûts : l’algorithme de Facebook a plus de données à se mettre sous la dent pour optimiser le ciblage.

Les placements que vous utilisez font varier le prix de votre publicité Facebook

Les placements correspondent, sur les plate-formes Facebook, Instagram, Audience Network et Messenger, aux emplacements ou vos publicités apparaîtront. Par exemple, vous pourriez faire apparaître une publicité dans la story Instagram de votre audience cible.  

Bien que cela dépende en grande partie de votre industrie, et de votre produit ou service particulier, le placement va aussi largement changer le prix de votre publicité Facebook.

Notons que de façon générale, Instagram coûte plus cher que ses pairs.

De votre côté cependant, vous devriez, au début de vos campagnes, laisser l’option « placements automatiques » activée. Cela vous permettra de savoir exactement quels placements vous font obtenir les meilleurs résultats, le moins cher possible.

L’industrie dans laquelle vous vous trouvez va faire varier le prix de votre publicité

Source (WordStream)

Comme nous le disions dans la section abordant les types de coûts dans cet article, l’industrie a un impact phare sur le prix de votre pub Facebook.

En effet, si l’on compare le coût par action entre le vêtement et l’automobile, on a un écart de $32.86, soit 30,19€.

La saison aussi impacte le prix !

III – Mes recommandations selon votre budget …

Avez-vous prévu un budget marketing ? Si ce n’est pas le cas, vous partez vraiment à l’aveuglette, ce qui n’est pas de bon augure en général.

Vous voulez connaître votre ROAS et votre ROI, et calculer vos indicateurs de performance en amont pour vous faire une idée du prix à venir de vos publicités.

Si vous êtes en dessous de 10€ par jour

Si votre budget est compris entre 5€ et 10€ par jour, vous allez vite être limité en possibilités. Investir 5€ est le minimum syndical obligatoire, mais n’attendez pas de résultats mirobolants…

Avec ces 5€, difficile de générer 50 conversions par semaine et par ensemble de publicité pour nourrir votre pixel de données et optimiser vos campagnes pour scaler ensuite.

Vous risquez de tourner à vide relativement vite. Cependant, vous pouvez toujours tenter sur des objectifs plus modestes de génération de leads, voire de « j’aime la page ».

Quoiqu’il en soit, ayez une idée de votre objectif, partez de la fin pour calculer l’argent à investir, et adaptez vos objectifs en fonction de votre budget si ce dernier est fixe.

Si vous pouvez vous offrir un prix de 10€ à 50€/jour

On commence à avoir du potentiel : vous allez pouvoir optimiser vos campagnes selon la phase d’apprentissage.

Ce budget devrait pouvoir vous permettre de donner de quoi faire à votre pixel, et ainsi, d’imaginer pouvoir scaler par la suite.

Avec une bonne préparation en amont, et pour peu que vous ayez accès à un capital intéressant (joli trafic sur votre site, liste d’emails clients…), ce type de budget est assez prometteur.

Si vous êtes au-delà de 50€ par jour.

Avec ce genre de budget, les choses peuvent aller très vite. Selon la même logique que pour des budgets inférieurs, vous n’êtes pas limité pour donner de quoi faire à votre pixel Facebook.

Cela va donc vous permettre de commencer à scaler assez rapidement, et avec les ressources qui se trouvent sur ce blog, vous devriez pouvoir bien vous amuser.

IV – Pour finir sur le prix de la publicité Facebook

En fait, comme Facebook le rappelle très bien, vous ne payez pas plus que le budget que vous définissez.

Cela dit, vous avez toutes les cartes en main désormais pour vous faire un carton, en sachant en amont combien va vous coûter votre publicité Facebook.

Bien que la réponse soit un retentissant ça dépend, et que le fin mot de l’histoire soit qu’il faut tester et apprendre, cet article devrait vous aider à partir aussi préparé que possible.

Alors, quel sera votre budget ?

Votre fidèle webmarketeur,

Joshua

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier